Le CEJ « détourné »